Riad Reviews

Top banner ad
Best Price Guaranteed

Rechercher un Riad

 

Follow Us!

Follow Us on Facebook Follow Us on Twitter

Qu'est ce qu'un Riad?

 

Une Autre Epoque

Votre ami vous a raconté son voyage formidable au Maroc. Vous avez vu l'article dans Le Figaro et les vols à prix réduit de Jet4You, et vous n'en pouviez plus. En descendant du taxi à l'entrée de l'ancienne médina, vous vous dites que vous avez dû passer par une espèce de portail de temps en route - parce qu'on se croirait maintenant en plein milieu d'un autre siècle et d'un autre monde.

La vie ralentit.

Les murs autour de vous ont l'air d'avoir plusieurs centaines d'années. Les ruelles étroites serpentent de tous côtés. Sons et odeurs dancent à travers l'air, et bien que vous soyez à seulement trois heures de vol de chez vous, vous avez l'impression de vous etre déplacé de quelques millions de kilomètres.

Un guide de votre riad vous retrouve pour vous montrer le chemin.

L'Approche

Apres quelques minutes mises à parcourir le labyrinthe de la médina, vous arrivez devant une grande porte en bois, qui pourrait provenir d'un château médiéval. "Voilà votre riad," dit le guide. Vous êtes un peu surpris, comme vous vous attendiez à ce qu'une grande maison (comme celle dont votre ami n'a pas arrêté de parler) soit un bâtiment isolé comme la plupart des anciennes maisons en Europe.

Mais voilà le riad, sans trait distinctif, caché dans une étroite ruelle, indiscernable dans la myriade des autres portes de la rue. Seule l'enseigne sur la porte vous permet de savoir que vous êtes dans le bon endroit.

Ceci est dû aux origines du riad typique qui remontent aux anciennes forteresses des berbères, la population d'origine du Maroc. Les villages fortifiés sont une tradition berbère, construits soit en pierre dans les montagnes soit en adobe dans les plaines. Les bâtiments individuels du village ont été par la suite construits parmi les fortifications.

A l'ouverture de la porte vous êtes salué avec la chaleur de l'accueil Marocain.

En ce moment, le riad ne vous a pas encore découvert tous ses secrets. Vous ne voyez devant vous qu'une partie d'un couloir qui tourne... Au passage du couloir, les bruits de la médina commencent à disparaître, étouffés par l'épaisseur des murs du riad. La culture Marocaine considère la maison comme étant d'une grande valeur et sa construction est faite avec beaucoup de soin et d'attention, ce qui s'accorde avec le proverbe Marocain : « La première chose que nous devons posséder est une maison, et c'est aussi la dernière chose que nous vendons, car c'est notre tombe de ce côté-ci du paradis. »

L'Entrée

Votre regard est attiré par la douce texture des murs. A Fez on l'appelle Medluk ; un mélange de sable fin, chaux, œufs et savon doux. Avec le temps, il parait marbré et est souvent orné de formes géométriques. A Marrakech il est nommé Tadelakt , et est un peu différent en apparence à cause de la différence entre le sable et la chaux des deux villes.

En quittant l'entrée, vous entrez dans la fameuse cour du riad. On dit que l'idée de construire des riads provient de l'époque Romaine au Maroc. Les villas Romaines au Maroc étaient de larges et grandes maisons avec beaucoup de pièces qui servaient d'administration centrale pour leurs immenses fermes. Avec le temps, la structure de l'architecture de la villa a donné naissance au riad.

Le Jardin

Riad, en Arabe classique signifie jardin, et cet espace ouvert au milieu de la maison représente la pièce maîtresse de la vie du riad. Dans les riads d'aujourd'hui on trouve souvent quatre arbres dans le jardin, particulièrement l'oranger et le citronnier, ou bien une fontaine, qui est traditionnellement un endroit pour échapper à la chaleur. Tout autour de la cour vous verrez des carreaux et tuiles très raffinés, plus connus par zellij, pour orner les murs. La vivacité de l'intérieur, par rapport à la sobriété de l'extérieur sont le fruit de l'influence de l'architecture Islamique au Maroc. L'architecture Islamique est caractérisée par ses extérieurs d'une grande fadeur et par ses espaces intérieurs d'une grande complexité. Les formes et styles géométriques qui ornent les tuiles et carreaux, le bois peint (Zouak) et le plâtre sculpté, ont comme origine la théologie musulmane : « La géométrie est la manifestation de Dieu ». La répétition des motifs est lié à la nature même de Dieu, avec le cercle central symbolisant son unité éternel.

Vos sens continuent à s'imprégner de tout ce qui vous entoure. Les couleurs qui ornent les murs, rouge, jaune ou bleu, changent suivant la ville où vous vous trouvez. Historiquement parlant, ces couleurs proviennent des ressources naturelles du Maroc et sont utilisées dans la peinture artisanale. Dans le nord du Maroc le sol est rougeâtre, et celui près de la côte est jaunâtre. Dans les alentours de Fez on trouve beaucoup de pierres riches en cobalt qui peuvent être moulues pour donner plusieurs nuances de bleu.

Arrive ensuite la porte voûtée avec les arcs polylobés qui constituent l'une des principales caractéristiques de l'architecture Marocaine adoptés sous l'influence Espagnole. Au 11émé siècle, la dynastie Almoravide a conquit l'Espagne. Ces gouverneurs ont par la suite renvoyé des artisans musulmans, juifs et chrétiens au Maroc pour créer des monuments. Ces artisans ont profondément influencé le style Marocain. En effet, comme Richard Parker dans son livre sur les monuments Marocains l'a bien dit, « L'impact le plus direct et le plus remarquable sur le Maroc, est bien évidemment celui de l'Espagne Mauresque ». En plus des arcs, ces artisans ont apporté le concept selon lequel les chambres de la maison sont agencées autour d'une cour à espace ouvert qui définit le riad.

Quant à ce vous découvrez à partir de là, votre experience variera largement.

L'Evolution des 20 Dernières Années

Les origines du riad Marocain sont fondées sur la base de l'influence berbère, Arabe et Espagnole. Mais actuellement, la modernité commence à jouer son rôle dans le développement des riads, et des changements sont introduits dans le scénario.
Pendant des années, ces anciennes maisons ont toujours existé en tant que maisons familiales, des palais pour la noblesse ou même des harems. Avec l'avènement des Français la ville nouvelle, les familles ont commencé à déserter leurs riads et quitter la médina pour aller s'installer dans les villes nouvelles. Ces familles loueraient leur riads à des gens qui n'en ont pas fait bon usage. Avec la décrépitude et le délabrement qui ont suivi, les propriétaires des riads ont commencé à les vendre et à les vider de leurs antiquités, parfois même utilisant du bois datant du 18émé siècle comme celui de chauffage.

Cela fait environ 20 ans, selon Abdellatif Ait Ben Abdallah, directeur de Marrakech Riads, et expert des riads à Marrakech, que les Occidentaux en déplacement au Maroc ont commencé à porter de l'intérêt à l'idée d'acheter ces maisons et les restaurer, au début comme résidence secondaire, et après pour la location comme maisons d'hôtes. Avec le développement du tourisme au Maroc, de plus en plus d'étrangers ont acheté ces maisons, et en les rénovant, les ont rendues à leurs goûts.

Aujourd'hui vous trouverez autant de riads différents que de propriétaires.

Quelques uns des riads traditionnels ont gardé plusieurs caractéristiques, styles et couleurs appropriés aux origines des riads. D'autres combinent le style moderne avec le traditionnel, et on trouve aussi des riads qui sont strictement modernes, l'inspiration venant du monde entier. Des riads à petit prix ont été conçus pour satisfaire les clients au budget limité, alors que d'autres ont été transformés en riads de luxe répondant aux exigences de clients cherchant un service 5 étoiles dans un riad.